Essai d'un HeuliezBus GX137L à Saint-Malo : l'heure des comptes et des perspectives

Le 31 août dernier est arrivé au centre bus de Routhouan un HeuliezBus GX137L. Si ce dernier est venu remplacer le 75, alors en panne, sa venue fut aussi l'occasion pour Keolis de tester ce nouveau type de véhicules, moins capacitaire que le traditionnel standard. Transports Malouins vous propose une petite revue de cet essai tout en soulignant des perspectives de développement pour le réseau.

Un article d'Antoine.

HeuliezBus GX137L en essai sur le réseau KSMA, photographié alors qu'il est engagé sur la ligne 4 au niveau de la Technopole.
HeuliezBus GX137L n°69 sur la ligne 4, vu à côté de St-Étienne. Photo Antoine H.

Un véhicule confortable et relativement bien aménagé

L'HeuliezBus GX137L fut mis en service sur le réseau KSMA le samedi 03 septembre, sous le numéro 69 si l'on se réfère à son oblitérateur ; après avoir été préparé et inspecté par les mécaniciens du réseau afin que ces derniers puissent prendre connaissance de la mécanique du véhicule.

Sa mise en service ne passa pas inaperçue auprès des clients du réseau, notamment grâce à son intérieur de couleurs vives, jaune et émeraude ; très éloignées de l'alliance de bleu, rouge et gris foncé choisi en 2014 par Saint-Malo Agglomération.

Par ailleurs, force est de constater qu'HeuliezBus a abandonné sur ses véhicules les inconfortables sièges Citipro vu à Saint-Malo à bord des HeuliezBus GX327. En effet, le dossier en plastique de ces sièges comprend des sortes de bulles moulées dans le plastique qui mettent au supplice le dos des clients s'asseyant sur ces sièges. Cependant, les sièges de ce GX137L restent peu confortables, en raison d'un rembourrage presque inexistant.

Toutefois, nous regretterons l'implantation des sièges adoptée dans ce véhicule de démonstration (ci-dessous, Figure 1). En effet, cette dernière fait perdre de précieuses places pour des voyageurs supplémentaires, alors que l'implantation de sièges que nous proposons (Figure 2) permettrait d’accueillir 3 personnes assises supplémentaires sans pour autant nuire à la capacité de personnes debout du véhicule.

Enfin, si nous nous attachions aux portes, nous remarquerions que ce standard à gabarit réduit en dispose de trois Si malheureusement les clients malouins n'ont que rarement l'habitude d'utiliser la troisième porte sur les rare véhicules équipés, cette dernière pourrait se révéler ici indispensable car augmentant la capacité intérieure du véhicule et la fluidité des mouvements. Second point, la porte médiane est une porte coulissante extérieure de marque Ventura. Ces portes présentent l'avantage, comparées aux portes louvoyantes intérieures classiques, de ne pas pénétrer dans l'habitacle à l'ouverture, permettant de fait de gagner quelques places pour des usagers debout.

Un véhicule pertinent pour des vraies lignes fortes

HeuliezBus GX137L numéro 69 en démonstration sur le réseau KSMA engagé sur la ligne 3, quittant Intra Muros pour Croix Desilles sur la ligne 3.
HeuliezBus GX137L no 69 sur la ligne 3. Photo Antoine H.

Durant son passage à Saint-Malo, l'HeuliezBus GX137L a été majoritairement affecté aux lignes 1, 2 et 3 ; bien qu'il ait passé quelques jours sur la ligne 4.

Nos observations sur cette période, où la fréquentation des bus reste plus importante qu'en plein Hiver en raison du beau temps du mois de septembre, ne nous ont permis de relever que de rares cas, en heures de pointe, où les bus de ces lignes présentaient plus de 70 personnes en leur bord, soit peu ou prou la capacité réelle du HeuliezBus GX137L.

Les rares cas de surcharges ont été principalement constatés sur le tronc commun entre Intra-Muros et Gares, où la Navette Cœurs de Ville peut parfois venir en assistance, à défaut d'une meilleure fréquence qui serait cependant peu pertinente en heures creuses.

Le deuxième cas de surcharge nous ayant été rapporté s'est produit un mercredi midi sur la ligne 1, alors que le GX137L a du prendre en charge les élèves de trois établissements scolaires (l'Institution, Charcot et Jacques Cartier). Cependant, il est nécessaire de rappeler que toutes les lignes sont concernées par de telles charges le mercredi midi, nuisant par la même occasion à la régularité du réseau. Cependant, proposer en Heures de Pointe une fréquence de 12 minutes sur la ligne 1 aurait permis de répartir le flot de voyageurs sur un plus grand nombre de bus, tout en permettant d'accroître l'attractivité du réseau.

Enfin, si l'on s'attache aux observations que nous avons réalisé en période estivale, nous pourrions dénoter que là encore les véhicules sont très chargés à cette période, mais qu'une hausse de fréquence pourrait justifier l'emploi de véhicules de plus faible capacité.

Ainsi, ces observations empiriques, nous permettent de penser que l'HeuliezBus GX137L serait un véhicule parfaitement adapté à de vraies lignes fortes, dotées d'une fréquence équivalente à celles observées dans d'autres villes bretonnes (12 min à Quimper, 10 min à Vannes et St-Brieuc) de taille comparable à Saint-Malo. En effet, le plus grand nombre de bus permettrait de réduire l'occurrence des épisodes de surcharges constatées, dans la mesure où la fréquentation serait lissée sur plus de bus.

Ainsi, l'acquisition de ces véhicules permettrait de proposer pour un coût d'exploitation plutôt moindre un meilleur service. En effet, l'HeuliezBus GX137L a une consommation indiquée au tableau de bord de 32.8l/100km lors de son essai sur le réseau KSMA (un chiffre qui reculerait de 5% à 31.20l/100 une fois le rodage du véhicule effectué si l'on se réfère aux HeuliezBus GX137 actuellement possédés par le réseau). Nous ne tenons cependant pas compte de la différence de coût d'entretien entre midibus et standard, cette dernière étant minime sur la vie complète du véhicule en raison de composantes mécaniques globalement similaires.

Améliorer le réseau à moindre coût

Ainsi, nous proposons qu'un investissement massif dans des midibus à grande capacité (HeuliezBus GX137L, Iveco Urbanway 10, Mercedes Citaro 2 K) soit fait à l'horizon 2019, couplé à une augmentation des fréquences des lignes fortes du réseau qui renforcerait son attractivité et donc sa fréquentation (pour rappel, le réseau KSMA transporte annuellement 3.5 millions de passagers depuis plusieurs années, contre 10 millions à Vannes qui dispose d'un réseau plus performant).

Un tel investissement à l'horizon 2019 (l'augmentation de l'offre devra être financée par des économies sur d'autres postes de dépenses, les élus malouins ne semblant pas faire preuve d'un enthousiasme délirant face à la perspective d'une augmentation de la dotation transport) tomberait à point nommé à la faveur de plusieurs points. Ainsi, il sera alors nécessaire de remplacer simultanément neuf véhicules (les quatre Heuliez GX217 et les cinq Heuliez GX317) afin de complaire avec les dernières normes d'accessibilité. De surcroît, le renouvellement de la Délégation de Service Public facilitera la mise en œuvre d'une refonte partielle du réseau. Enfin, cela permettrait d'échapper à la contrainte de l'acquisition de 50% bus propres parmi tout achat de bus, contrainte devant entrer en vigueur au 1er janvier 2020. Cela permettrait de réaliser des économies substantielles dans l'acquisition de matériel au profit de l'amélioration de l'offre du réseau ; ce qui nous paraît être largement prioritaire.

En avançant qu'une fréquence de 12 minutes sur les lignes 1, 2 et 3 serait souhaitable, combinée à un prolongement de la ligne 3 vers la Haize, il serait alors nécessaire d'acquérir une quinzaine de véhicules de ce type. Un tel achat groupé permettrait de simplifier la maintenance du parc (les mécaniciens semblant préférer les véhicules de marque française) et également de bénéficier de réductions de la part de constructeur.

Enfin, dernier avantage plaidant en la faveur d'un tel programme (combiné à une indispensable augmentation de fréquence), le coût d'achat d'un midibus est plus faible que celui d'un standard. Ainsi, en 2014, le réseau Mistral de Toulon a acquis 10 HeuliezBus GX137L €6 pour un coût de 251 700€ pièce (il n'est pas précisé si le prix est donné HT ou TTC, la seconde option étant la plus probable. De plus, ces bus sont équipés de la climatisation, accroissant leur prix d'acquisition) ; alors qu'en 2015 le réseau KSMA a acquis 9 Mercedes Citaro 2 €6 pour un coût d'environ 289 000€ pièce (TTC). À cela il conviendrait d'ajouter que l'acquisition de ces véhicules en 2019 permettrait de ne pas à avoir à acquérir 50% de véhicules propres, alors qu'un véhicule hybride standard coûtait lorsqu'ils furent acquis par Toulon 411 700€ pièce.

Écrire commentaire

Commentaires : 0