Avant première - Le nouveau site internet KSMA

Parmi les nombreux projets actuellement menés chez KSMA, figure la refonte du site internet du réseau, projet remontant au milieu de l'année 2014. Son objectif est de proposer aux clients du réseau une nouvelle interface sur internet, plus moderne. Transports Malouins vous propose de faire un point sur l'avancement de ce nouveau site internet.

Un article d'O530C2.

Un site plus fonctionnel

Capture d'écran du site internet du réseau de transport en commun blésois Azalys, basé sur un template similaire à celui employé pour le site du réseau KSMA.
Capture d'écran du site du réseau blésois Azalys

Alors que le site internet actuel (mis en service mi-2006 avec l'arrivée de l'exploitant Keolis sur le réseau de transport en commun malouin) fête ses 9 bougies, son successeur est prêt à voir le jour. En effet, en 9 ans, les langages employés dans le codage des sites internet ont fortement évolué (le PHP a par exemple, vu passer 7 versions différentes dans ce laps de temps) rendent obsolète le site internet actuel. Rappelons qu'il avait bénéficié d'un ravalement de façade en juin dernier, sans que les évolutions apportées (essentiellement graphiques) ne lui permettent de répondre aux exigences actuelles.


Point problématique parmi d'autres, ce dernier est incompatible avec les terminaux mobiles, qui se sont généralisés depuis le lancement de l'iPhone, en juin 2007. Il ne respecte pas non plus les spécifications des normes d'accessibilité aux personnes à mobilité réduite, qui s'appliquent également aux sites internet.

Capture d'écran du site du réseau de transport en commun TAO d'Orléans.
Capture d'écran du site du réseau orléanais TAO.

Dés lors, le nouveau site développé avec des technologies plus récentes devrait mieux répondre aux nouvelles exigences. Ce site utilise un template développé par la société irlandaise Ezyweb pour le compte de Keolis. En effet, de nombreuses AOT ne disposent pas de sites internet en leur nom propre pour leurs réseaux de transport en commun, et demandent à leur exploitant de s'en charger. Ce template est notamment utilisé pour les sites internet des réseaux quimpérois QUB (www.qub.fr), orléanais TAO (www.reseau-tao.fr) ou encore blésois Azalys (www.azalys-blois.fr). Toutefois, il est personnalisé systématiquement afin de correspondre aux chartes graphiques des différents réseaux.

 

Ce site internet propose une bien meilleure accessibilité. A l'arrivée sur chaque page, une voix de synthèse (pouvant, bien entendu être désactivée par l'utilisateur) annonce ainsi le titre de la page. Il est également possible de paramétrer les coloris de la page, afin de répondre aux exigences des personnes présentant des déficiences visuelles.

 

Un nouveau menu déroulant est également proposé. Ce dernier s'affiche au clic sur chaque intitulé de catégorie, permettant de se rediriger vers les autres pages du site, triées afin de permettre de retrouver facilement l'information désirée. L'intérieur même des pages est ainsi beaucoup plus catégorisé que le site actuel, permettant de retrouver plus aisément l'information et d'améliorer la lisibilité de l'ensemble.

Capture d'écran du nouveau site internet du réseau Kelois Saint-Malo Agglomération.
Le nouveau site internet du réseau KSMA - Capture d"écran.

De nouvelles possibilités d'information voyageurs

Le site internet, lancé en 2006 du réseau KSMA de Saint-Malo.
Le site internet actuel du réseau KSMA.

Les modifications ne s'arrêtent pas à une simple refonte des codes du site internet et à un nouveau design. A contrario, Keolis met à profit cette évolution pour proposer de nouveaux services.

 

Nous noterons en premier lieu le retour de la fonction de recherche d'itinéraire, évincée du site internet actuel lors de la refonte de l'année dernière. Aucune surprise néanmoins quant à cette fonctionnalité, dans la mesure où ils s'agit du calculateur Navitia déjà utilisé précédemment, et dès 2006; un outil intéressant donnant néanmoins des résultats perfectibles.

 

Plus innovant, notons l'arrivée d'un espace dédié à l'annonce d'Info Trafic. Jusqu'en 2011, ce type d'information était directement affiché dans le fil d'actualité du menu principal. Par la suite, elles en ont été bannies, au grand dam des usagers, ne pouvant être informés d'éventuelles modifications du service qu'à l'arrivée à leur arrêt (avec les désagréments que l'on peut imaginer, et tout particulièrement pour les usagers se rendant à la Gare SNCF). A l'heure où nous bouclons cet article, cette nouvelle rubrique est fonctionnelle et reprend des informations à propos d'une déviation actuellement en vigueur sur la ligne 4 (toutefois, nous reprocherons à ce billet de n'être guère suffisamment précis, puisqu'il ne mentionne pas le déplacement de l'arrêt Courtoisville).

 

Par ailleurs, une innovation qui n'a cependant pas perduré a été entrevue sur le site. Cela montre que le site est actuellement toujours en travaux, et ce qu'il est actuellement dans la version que nous vous présentons aujourd'hui ne sera peut-être pas celle qui sera finalement publiée. Cette innovation est Timéo, service qui n'est pas nouveau en lui-même car déjà vu précédemment, mais qui a été légèrement revu. Alors qu'auparavant, on ne pouvait en bénéficier que par téléphone, ce service a été proposé sur le site. La qualité des informations données est améliorée car dorénavant, l'ensemble des véhicules sont dotés d'un SAEIV. Toutefois, ce service que nous avons pu essayer avant qu'il ne soit supprimé du site souffre des tares du SAEIV sur lequel il repose, et la précision des informations donnée n'était pas des plus satisfaisantes, bien qu'elles aient le mérite de bien mieux renseigner l'utilisateur qu'actuellement (p. ex, sur un trajet Gares > Intra Muros, le module ne permet pas de visualiser l'horaire de l'ensemble des lignes effectuant le parcours, mais seulement ceux de la ligne sélectionnée par l'utilisateur). Espérons que cette nouveauté sera remise au menu de ce nouveau site.

 

Enfin, point portant moins que l'information voyageur que sur la promotion, moult catégories dédiées à l'information locale sont désormais proposées. Ainsi, est désormais présent un agenda, renseigné des prochains grands événements à venir, mais aussi un cadre dédié à la météorologie. Cela peut-être un agrément supplémentaire, mais en aucun cas cela ne pourra remplacé une bonne qualité d'information voyageur; nous espérons que cet aspect ne sera pas oublié.

Ce que l'on apprécie moins

Menu dédié à la recherche de fiches horaires sur le nouveau site internet du réseau KSMA.
Un menu de recherche de fiches horaires trop large pour être affiché sur notre écran, et peu intuitif.

Si ce site représente une avancée notable sur de nombreux points, il n'est selon nous pas sans défauts. Ainsi, nous lui reprocherons une trop grande volonté de classification de l'information. Si cela peut permettre de trier l'information afin de proposer un site internet lisible, dans le cas présent les menus déroulants au sein des pages sont utilisés avec peu de modération.


Cela est au final dissuasif pour l'usager, et apporte peu de lisibilité, soit un effet contraire à ce qui est recherché initialement. Par exemple, pour pouvoir accéder aux fiches horaires d'une ligne, il est nécessaire de passer par le biais d'un menu déroulant, moins lisible que la présentation actuelle, notamment en raison de l'absence des couleurs des lignes.


Les autres propositions de classification présentent toutefois un agrément plus important, comme la possibilité de sélectionner une commune, pour ne voir apparaître à l'écran que les lignes desservant ladite commune, ce qui peut-être appréciable pour un voyageur occasionnel ne connaissant pas très bien le réseau. Idem pour la proposition de classification des lignes par type.

Version mobile du site internet du réseau orléanais TAO.
Capture d'écran de la version mobile du site TAO.

Par ailleurs, ce site présente le défaut d'être propriétaire. Ainsi, si Saint-Malo Agglomération choisissait un nouveau délégataire en 2019, autre que Keolis, elle serait obligé de faire refaire un nouveau site internet, probablement dans l'urgence, avec une adresse URL différente. Mais cela a l'avantage d'optimiser le cout de développement de l'outil, puisque la base est mutualisée avec d'autres sites du groupe Keolis, comme exposé plus haut. Cette propriété est de fait, ambivalente.


La partie liant le réseau avec les réseaux voisins Illenoo, Ti'bus et TER Bretagne est également (trop?) succincte: par exemple, aucune mention n'est fait des possibilités de correspondances de et vers TER Bretagne hors de la gare de Saint-Malo (pourtant, les gares de La Gouesnière, La Freinais, Plerguer et Miniac-Morvan sont desservies par le réseau KSMA). De même, les horaires des trains pourraient être repris dans les fiches horaires des lignes 9A/B, 10, 11 et 12, pour plus d'efficience et de complémentarité entre les modes "bus" et "train", les fréquences de ces lignes laissant des blancs que le réseau TER comble à certaines heures...

 

La plus grosse tare de ce site internet sera ainsi le fait que, malgré sa conception relativement récente, il n'existe pas en version mobile. Pourtant, une version mobile de ce template existe, comme en témoigne son utilisation sur les sites des réseaux Azalys et TAO. Nous espérons que cette version sera prochainement installée également sur le site du réseau KSMA.

 

Rappelons que les usagers peuvent, et notamment en raison de la présence d'un service d'information en temps-réel, être tentés de consulter les horaires en temps réel par le biais de leur smartphone (d'autant plus dans les arrêts non équipés de bornes d'information voyageurs, c'est à dire de la grande majorité des points de desserte). Ces derniers n'ayant probablement pas un ordinateur sur eux lorsqu'ils souhaiteront obtenir cette information, une version mobile du site internet du réseau serait plus que la bienvenue !!

Dernier point, sa mise en service. Actuellement, aucune date de mise en service de ce nouveau site internet ne pourrait être communiquée. En effet, il est comme nous l'avons noté plus haut, toujours en cours de modifications. Toutefois, le fait que ses informations soient mises à jour régulièrement laisse à penser qu'il sera accessible à tous incessamment sous peu.

 

EDIT : Le site internet a finalement été mis en service le lundi 1er juin, soit 24h après la publication du présent article.

Le service Ineo est de nouveau accessible au public depuis le 15 juin.

Écrire commentaire

Commentaires : 0