Actualités des Transports Malouins


Vous retrouverez ici les actualités du réseau, classées par ordre d'ancienneté. Vous retrouverez celles des années écoulées dans les pages d'archives correspondantes, qui seront remplies au fur et à mesure.

 

Retrouvez les coupures de presse sur cette page. 

Retrouvez les fils d'actualités archivés sur cette page.


Aout 2013 : Réception des deux derniers GX327 BHNS, un pas en avant dans la mise en accessibilité des lignes

Le véhicule 76 en péparation.
Le véhicule 76 en péparation.

Ce Lundi 29 Juillet 2013, sur les coups de 19h30, le réseau KSMA a réceptionné deux nouveaux véhicules. Ceux-ci ont été convoyés depuis l'usine de Rorthais par la route. Il s'agit de deux HeuliezBus GX327BHNS, qui reçoivent les numéros 75 et 76. Ils sont immatriculés respectivement CX-143-GW et CX-393-GW, et portent à 6 le nombre de véhicules de ce type sur le réseau, cloturant du même coup la commande de l'agglomération. Nous n'avons pu, pour le moment, relever de différences par rapport aux quatre premières unités.

 

Les lignes C1 / C2 seront désormais exploitées exclusivement avec des GX327BHNS, le véhicule excédentaire pouvant servir de réserve ou être engagé sur une autre ligne, ce qui est le plus probable.

 

Cette livraison permet de réduire à 7, bientôt 5, le nombre de voitures non-accessibles, dont 4 à plancher bas surbaissé, en portant à 20 le nombre de bus accessibles, dont 1 minibus et 1 midibus. Avec 20 bus accessibles pour 16 voitures en roulement sur les lignes urbaines régulières non sous-traitées, ces axes devraient être accessibles en fonctionnement nominal, les véhicules sans rampe PMR étant alors limités aux services de renfort aux heures scolaires.

 

GX74


09 Juillet 2013 : Le Tour de France passe à Saint-Malo, le détail des perturbations

Le Plan de la Navette alternative - Cliquez pour agrandir
Le Plan de la Navette alternative - Cliquez pour agrandir

KSMA : Réseau Urbain

 

Lignes C1/C2

  • Les arrêts Jean Jaurès, Rocabey, Du Guesclin et Saint-Vincent ne seront pas desservis entre 5h et 20h Le terminus aura lieu à la Gare Routière.
  • Entre 20h et 24h, les arrêts Rocabey et Du Guesclin ne seront pas desservis. L'arrêt Saint-Vincent sera reporté à l'arrêt situé au Rond-Point des anciens combattants d'Indochine, au niveau du départ des navettes.

Ligne 3

  • Entre 5h et 12h, les arrêts Moka, Cosnes, Pasteur et Courtoisville ne seront pas desservis. Ces arrêts seront reportés aux arrêts RP Umbricht, Gambetta, ESpérance, Cottages, Aristide Briand et Moka (quai des lignes 5, 9 et 10).
  • Entre 12h et la fin des services, les arrêts Moka, Cosnes, Pasteur, Courtoisville, Chateaubriand, Rochebonne, Poincaré, Jersey, Bignon, Davier, Pont, Patelles, Tessserie, Sainte Famille et Rôthéneuf les Ilots ne seront pas desservis.
    En remplacement, l'arrêt Auberge de Jeunesse sera desservis.
    Le terminus de la ligne entre 5h et 12h se fera à l'arrêt Fontenelles.

Ligne 8

  • Entre 5h et 12h, les arrêts Saint-Vincent, Sillon, Vercel, Digue, Pasteur et Courtoisville ne seront pas desservis. Le terminus de la ligne entre 5h et 12h se fera à l'arrêt Gare Routière.
  • Entre 12h et 20h, aucun service ne sera effectué sur la ligne 8.
  • Entre 20h et 24h, les arrêts Sillon, Vercel, Digue, Pasteur et Courtoisville ne seront pas desservis. L'arrêt Saint-Vincent sera reporté à l'arrêt situé au Rond-Point des anciens combattants d'Indochine, au niveau du départ des navettes.

Entre 5h et 20h, une navette sera organisée entre l'arrêt Gare Routière (quai J) et le Rond Point des Anciens Combattants d'Indochine via l'avenue Louis Martin. Par ailleurs, aucune déviation n'est prévue sur les lignes 4, 5, 6, 7 et 9, néanmoins, des retards plus ou moins importants seront à prévoir.

 

A noter que pour faire réponse à l'engouement provoqué par cet évènement, la mairie de Saint-Malo a organisé une navette desservant deux parkings relais. Pour plus d'information, veuillez consulter le plan disponible ci-contre.

 

KSMA : Réseau Périurbain

Ligne 10

  • Services assurés normalement jusqu'aux départs de 11h55 depuis la Gare Routière (Saint-Malo) et de 12h50 depuis Cancale
  • Entre 12h50 et 18h10, le terminus de la ligne 10 sera avancé à l'arrêt Quatrevais (Saint-Coulomb). Les arrêts La Guimorais, La Touesse, Fort Duguesclin, Le Verger, La Gaudichais, Pointe du Grouin, Port Mer, Port Pican, Port Briac, Petites Croix, Eglise (Cancale), La Houle et Ville es Gris ne seront pas desservis.
  • Reprise normale du trafic à compter des départs de 18h10 de Cancale et 18h15 depuis Saint-Malo.

Ligne 11

  • L'arrêt Courtoisville ne sera pas desservi et sera reporté à l'arrêt Auberge de Jeunesse.

Ligne 12 : Service Normal
Ligne 13

  • Le départ de 13h05 du Tronchet ne desservira pas les arrêts Le Clos Lessard, La Carrée et Châteauneuf Centre. Ces arrêts sont reportés à l'arrêt Salle Polyvalente à La-Ville-es-Nonais (ligne 14).

Ligne 14

  • Le départ normalement planifié à 13h02 de Lillemer ne desservira pas les communes de Lillemer, de Saint-Guinoux et de Chateauneuf. Le départ aura donc lieu de l'arrêt Salle Polyvalente (La Ville es Nonais) à 13h17.

Ligne 15

  • Le terminus des départs de Saulaie (Saint-Malo) de 16h15 et de 17h15 est avancé à Saint-Méloir Centre. Les arrêts Le Clos du Coq, , Les Loges, Les Portes Rouges, La Coudre, le Vaulérault et ceux situés sur la commune de Cancale ne seront pas desservis par ces départs.

Ligne 16

  • Le départ de Cancale Le Verger de 17h08 est annulé.

 

Réseau Illenoo

Ligne 8B : Terminus à la Gare Routière
Ligne 16A : Terminus à la Gare Routière
Ligne 16A PMR : Terminus à la Gare Routière

 

Réseau Tibus

Ligne 10 

  • Terminus à la Gare Routière
  • Les départs de 13H30 de Dinan et de 14h35 de Saint-Malo ne desserviront pas les arrêts situés sur les communes de Lanvallay, St-Helen, La Vicomté, Pleudihen et Châteauneuf

Ligne 14 : Terminus à la Gare Routière

 

GX74


Juillet 2013 : Mise en ligne des horaires été 2013

Les horaires été 2013 ont été mise en ligne sur le site KSMA. 

 

Par rapport à l'année dernière, le principal changement est la refonte des services de soirée sur les lignes C1, C2, et 8, avec une nouvelle organisation permettant d'économiser une voiture. Par contre, les services ne sont plus cadencés, les temps de régulation sont très raccourcis (5 à 1mn) et les derniers départs sont avancés de 15mn. D'une situation où trois voitures étaient engagées, soit une par ligne, on arrive à une exploitation avec deux voitures alternant dans l'ordre C2 > C1 > 8.

 

Concernant la ligne 4, seul 1 service sur 3 fera terminus/départ de la Grassinais, et ce, entre 8h10 et 16h10, au lieu d'un sur deux. A noter que toute la journée, les départs sont cadencés à h+10 min et h+40 min.

 

Pour la ligne 8, pas de gros changement d'horaires à signaler avec des horaires valables du Lundi au Dimanche, a l'exception des services de soirée détaillés plus haut.

 

Enfin, sur la ligne 10, seuls trois services aller/retour feront le trajet "Direct", les autres suivant l'itinéraire côte.

 

Les horaires été 2013 seront valables à compter du Dimanche 7 Juillet 2013 jusqu'au Samedi 31 Août 2013.

 

Popol, ThOm4s et GX74


Juin 2013: Keolis reconduit jusqu'en 2019: Ce qui va changer pour le réseau

Le renouvellement du matériel devrait s'accélérer durant cette seconde DSP.
Le renouvellement du matériel devrait s'accélérer durant cette seconde DSP.

Ce Jeudi 6 Juin, les élus de la communauté d'agglomération de Saint-Malo ont reconduit à l'unanimité Keolis, délégataire de service public pour l'exploitation des réseaux urbains et interurbains de 2013 à 2019. L'opérateur, déjà délégataire du réseau KSMA depuis septembre 2006, a ainsi pris l'avantage sur l'espagnol Vectalia, le seul autre candidat ayant déposé une offre, mais uniquement pour le réseau urbain. Pourtant, on ne pourra pas parler de continuité, puisque le visage du réseau est appelé à changer fortement.

 

Nouveau réseau, nouveau nom?

 

Initialement prévu pour septembre 2013, le nouveau réseau dont nous parlions déjà ci-dessous, en Juillet 2012, devrait être lancé le 5 juillet 2014. Il aurait été revu par rapport au projet présenté dans les annexes de l'appel à DSP, avec la création d'une navette dite "coeur de ville", desservant l'Intra muros, St-Servan et la Gare, et d'un système de TAD pour les PMR sur l'ensemble du périmètre, à la manière d'handistar dans l'agglomération rennaise; par ailleurs, la navette desservant le parking relai Paul Fréval est intégrée au réseau. Par contre, nous ne savons pas à ce jour comment sera précisément ce réseau, et donc si les points que nous estimions critiques du premier projet de réseau ont étés corrigés:

  • prolongation de la ligne 4 de Chateau-Malo à St-Jouan des Guerets, et limitation de ses détours (découverte, bellevent)
  • prolongation des lignes C1 et C3 de Davier à Rothéneuf, arrêt de la ligne 4 à l'arrêt Davier
  • desserte de Paramé par la ligne 8, en lieu et place de la desserte de la ZI sud
  • terminus des lignes 10 et 11 reporté à l'arrêt Gare, à St-Malo
  • rétablissement d'un lien autre que ferroviaire entre La Gouesnière et La Fresnais
  • ligne 7 ne desservant aucun arrêt entre Caraïbes et.... Launay Breton, avec un itinéraire passant par l'avenue du général de Gaulle, parfois très chargée...

Afin de marquer la rupture et de dissocier le nom du réseau de celui de l'opérateur, il est possible que celui-ci change, avec reprise ou non de la livrée des véhicules et des graphismes du réseau.

 

Attirer une clientêle non-dépendante

 

Il résulte de cette DSP l'impression que Saint-Malo Agglomération a enfin l'ambition d'amener une clientêle non dépendante à utiliser le réseau de transports, en offrant une plage horaire de service plus étendue (évolution réclamée de longue date mais jusqu'ici ajournée). L'AO se targue d'avoir optimimisé le tracé des lignes afin d'éviter les détours inutiles, ce qui semble être véridique. Sur le réseau périurbain, le bond du service est remarquable et peut amener des changements profonds dans les habitudes des résidents de St-Méloir, La Gouesnière et St-Jouan, nottamment, qui sont aussi bien desservis que certaines zones de St-Malo même.

 

En terme de tarifs, le ticket unité et le carnet de 10 tickets resteraient au mêmes prix (1.25€ et 9.80€ respectivement). Par contre, l'abonnement mensuel passerait à 29.40€, l'abonnement annuel à 323.40 et l'abonnement scolaire à 105€, contrairement à ce que suggérait l'appel à DSP.

 

Renouvellement massif du parc, arrivée du SAEIV

 

Autant la période 2006-2012 ne fut pas riche en terme d'investissements dans le parc (trois véhicules, dont deux midibus, furent réceptionnés sur cette période), autant la période 2013-2019 s'annonce riche en nouveautés. A ce jour, l'agglomération n'est propriétaire que d'une partie du parc urbain, et utilise le matériel des sous-traitants pour l'intégralité du réseau périurbain; son intention est de devenir propriétaire de tout le matériel circulant sur le réseau, et le moyen qu'elle se donne pour y parvenir est d'acheter massivement des véhicules neufs, qui représenteront à la fin de la période les 3/4 du parc, soit 45 bus neufs, avec un budget de 11 millions d'€ à ce titre. A noter qu'il s'agira essentiellements d'autocars destinés aux liaisons périurbaines, ce qui permettrait de ne pas affrêter de véhicules à TIV et Keolis Emeraude. Ceci permettra de dégager une économie de 800 000€ annuels. Les 11 premiers véhicules sont attendus pour Juillet 2014.

Ces véhicules seront confiés aux délégataires des liaisons interurbaines, Keolis Saint-Malo ne pouvant pas effectuer de liaisons périurbaines aux yeux de la loi.

 

Enfin, l'agglomération à décidé de lancer par la même occasion un SAEIV (Système d'Aide à l'Exploitation et d'Information aux Voyageurs) sur son réseau, après des années de concertations et d'hésitations. Celui-ci peut être un outil clé pour attirer une clientèle non dépendante, que sont les habitants de l'agglomération ainsi que les touristes de passage dans la ville. Néanmoins, les priorités établies par l'agglomération font que Korigoo ne sera pas adopté durant cette DSP sur le réseau, alors que de nombreux réseaux d'Ille-et-Vilaine l'utilisent aujourd'hui.

 

En somme, cette ambition nouvelle et forte de l'agglomération va permettre au réseau d'atteindre un niveau de service déjà généralisé sur de nombreux réseaux français. Espérons que l'AOT et le délégataire sachent se montrer réactifs aux doléances pré et post-nouveau réseau des usagers, de sorte que les quelques points faibles de l'offre et que l'abandon de Korigoo ne viendront pas gacher le succès que ce réseau nouvelle formule mérite.

 

Popol


Mai 2013 - KSMA: Petits détails : la mauvaise pente

30/05/2013: trois lignes principales sont déviées, rien n'est annoncé sur le site internet.
30/05/2013: trois lignes principales sont déviées, rien n'est annoncé sur le site internet.

Un des grands dangers guettant toute institution est celui qu'elle s'endorme dans la monotomnie de son quotidien, au risque de se retrouver en décalage avec les attentes des usagers et en rupture avec les exigences des donneurs d'ordres.

 

Sur le réseau KSMA, un laxisme se renforce au point de devenir gênant pour les usagers. Par exemple, le 30/05/2013, les lignes C1 et C2 ne desservent pas l'arrêt Hulotais (cause Travaux), et les lignes 3 et 8 les arrêts Ste-Famille et Les Îlots (même raison). Pourtant, rien sur le site internet n'annonce ces perturbations, et un usager se rendant avec l'avance nécessaire à son arrêt ne sera pas forcément en mesure d'attraper son service à l'arrêt suivant. Alors qu'en 2011, KSMA annonçait toute perturbation sur son site internet.

 

Ce laxisme est encore plus flagrant au sujet des correspondances. Par exemple, le cadencement du réseau est fait de telle sorte que la voiture de la ligne C2 arrive a l'arrêt Gares en provenance de St-Vincent à h+07, h+27, h+47, alors que la voiture de la ligne 3 quitte ce même arrêt en destination de Rothèneuf à h+06, h+26, h+46. Ainsi, entre 8h et 16h, deux des trois lignes fortes du réseau sont en anti-correspondance.

 

Il se retrouve également dans le manque d'envie de faire mieux, qui est visible au peu de mal que se donnent l'AOT et l'exploitant pour proposer un réseau qui colle aux attentes des usagers. Le réseau KSMA actuel souffre des ruptures de charges à l'arrêt Gares, dont la pertinence n'est recevable qu'a la condition d'y soigner les correspondances; ce n'est depuis longtemps plus le cas. Le réseau KSMA proposé pour la future DSP est pire encore, puisqu'il propose un réseau interurbain en correspondance avec le réseau urbain en périphérie de la ville, et que ce réseau urbain est en rupture totale avec les réalités de la demande mises en avance par les enquêtes menées sur le réseau.

 

Nous pourrions aussi évoquer le manque de ponctualité des véhicules sur certaines missions (retard le matin, avance le soir...), le fait que les plans affichés aux potelets des arrêts ne soient plus à jour depuis le 01/09/2012, que le nom du délégataire de service public n'est toujours pas connu (date annoncée de verdict initiale, 01/2013), etc.

 

Saint-Malo Agglomération ne fait pas son devoir, qui est d'adapter le réseau a la demande et pas au hasard, Keolis ne fait pas le sien en se passant de remonter des suggestions à l'AOT. Ce n'est pas parce que les deux parties sont fortement occupées par la définition du futur réseau qu'elles doivent délaisser l'exploitation quotidienne du réseau actuel. Si les deux entités continuent dans cette voie de facilité, c'est le service public qui en pâtira.

 

Popol


Mai 2013 - Liaison St-Malo - Dinard: ce qui est fait, ce qui reste à faire

La ligne 16a Illenoo, principal lien entre les deux villes.
La ligne 16a Illenoo, principal lien entre les deux villes.

L'histoire de Saint-Malo et de Dinard n'est pas riche en éléments communs; il faut dire que l'embouchure de la Rance a été un obstacle au développement des liens entre les deux villes, qui constituent un bassin de 100.000 habitants l'hiver, plus de 400.000 l'été.

 

D'une proximité géographique...

 

On aurait pu s'attendre a ce que cette situation évolue, avec l'inauguration de la RD168 en 1966, établie sur le barrage de la Rance; dans les faits, si la fusion économique des deux villes à bien eu lieu (en premier lieu via le groupe Roullier), il n'en fut rien administrativement; Dinard n'est pas dans St-Malo Agglomération, et a longtemps rechigné à rentrer dans la communauté de communes de la Côte-d'Emeraude !

 

Pourtant, en terme de transports, il existe une forte demande, à laquelle la réponse du département lors du lancement du réseau Illenoo a été la ligne 16; cette ligne de 30km pour 24 arrêts, soit près d'un arrêt par km, est parcourue par 18 allers-retours avec 9 dessertes différentes, le tout n'étant pas cadencé. L'emploi d'autocars inadaptés (S315 GT, S315 UL), la surcharge des routes l'été et la présence du pont levant du barrage ont amené à une situation qui a duré plus de cinq ans, avec des services systématiquement retardés de plus de 15mn ou supprimés sans préavis.

 

Autre gros soucis, la capacité des véhicules précités n'était pas suffisante pour absorber les nombreux lycéens empruntant la ligne en heure de pointe, et les cas où des usagers ne puissent pas monter dans le véhicule n'étaient pas rares. Il est enfin à noter que TIV n'a jamais pris la peine de mettre ses véhicules en livrée Illenoo.

 

Le second lien entre les deux villes est le bateau-bus proposé par la compagnie Corsaire; proposant une fréquence de 20mn en plein été, il ne circule pas entre octobre et mars; trois fois plus rapide que le car, il est aussi trois fois plus cher. Non accessible avec les titres Korrigo et Illenoo, la majorité des usagers réguliers lui préfère le car.

 

... à un dévelloppement de l'offre?

 

Lors du renouvellement de la DSP du réseau Illenoo, en septembre 2011, la ligne 16 est devenue 16a entre St-Malo et Dinard; le département a profondément modifié la desserte, en cadencant à l'heure le service en heures creuses, et à la demi-heure en heures de pointe. L'été, la fréquence est d'une demi-heure, si bien que la ligne est parcourue par 28 à 50 allers-retours chaque jour. En parallèle, la desserte à été considérablement simplifiée (5 dessertes différentes, dont 3 en heures creuses).

 

Le délégataire, TIV, a cédé la place à Keolis Armor, qui a engagé dans un premier temps les véhicules qu'il avait sous la main. On a ainsi pu voir circuler des Tracer, S315 et Crossway puis, à compter de 2012, des Mercedes Integro commandés pour la ligne. A cette époque, la ponctualité de la ligne a atteint son plus bas niveau, les conducteurs n'y étant pas tous familiers, et l'exploitant ayant eu la bonne idée d'affecter au même véhicule le service arrivant à St-Malo à h+30, et celui y partant... à h+30.

 

Afin d'améliorer la ponctualité, les roulements ont étés modifiés dès que le nombre de véhicules disponibles à pu le permettre, pour éviter que les retards ne se reportent d'une mission sur l'autre. Dans le même but, l'exploitant à reçu cinq Crossway LE, en Mai 2013, permettant d'accélérer les échanges en station et ainsi de limiter l'accumulation de retard en cas de service dégradé.

 

Ainsi, aujourd'hui, le service proposé tient globalement la route: la fréquence est en adéquation avec la demande, le matériel roulant adapté, et la ponctualité globalement satisfaisante; mais cela ne signifie pas pour autant que tout est bon.

 

Deux points sont particulièrement préoccupants, le premier étant la surcharge des services en HP du soir, obligeant des usagers abonnés à affréter des Taxis, problème accentué par la moindre capacité d'assises des Crossway LE; la seule solution est un doublage de ces services sur la partie la plus chargée. Le second reste l'absence de tarification commune avec le réseau KSMA, ainsi que l'absence de correspondances avec ses lignes périurbaines, dont la ligne 10. Quand on effectue un Cancale - Dinard, on paye 1.25€ de Cancale à St-Malo (15km) et 2.10€ de St-Malo à Dinard (8km).

 

Aussi, les mairies et les agglomérations ont, encore, du pain sur la planche, de sorte à arriver un jour à une offre unie de transports dans tout le bassin du pays de Saint-Malo.

 

Popol


Juillet 2012 - Restrictions budgétaires annoncées pour la DSP 2013-2019

Exemple des mesures d'économies, Rothéneuf verra sa desserte divisée par deux.
Exemple des mesures d'économies, Rothéneuf verra sa desserte divisée par deux.

Cela faisait, reconaissons-le, longtemps que le réseau KSMA ne s'était pas fait remarquer, visiblement trop au goût de l'agglomération: alors que l'ensemble des agglomérations françaises mênent une politique de développement de leur offre en matière de TC, Saint-Malo-Agglomération s'engage sur le chemin inverse, soit en clair se contenter des usagers captifs, et augmenter tant que faire se peu le taux de couverture des charges par les ventes de titres de transport.

 

L'appel d'offres émis par Saint-Malo-Agglo en ce début d'été 2012 dresse en effet le portrait d'un futur réseau articulé autour de trois ligne circulaires, dans lequel tout est prétexte à économiser les kilomètres sur certaines liaisons en les redistribuant sur d'autres : suppression des dessertes de quartiers périphériques ou forte réduction (Rothéneuf en premier lieu), départ des lignes périurbaines en limite d'urbainsation (Paramé/Aquarium), ce qui est innacceptable en l'absence de correspondances sérieuses type mode lourd ou BHNS, supression des services scolaires de 09h00 le matin. De 9 lignes urbaines, Saint-Malo n'en aura plus que 6.

 

Par ailleurs, on lit que le réseau ne respectera pas la loi d'accessibilité des transports publics en 2015, puisque les GX217 partiront en 2019 si tout se passe comme prévu, que l'équipement du réseau en billetique Korrigo et en SAEIV est considéré comme une option alors qu'il est omniprésent en Ille-et-Vilaine et nécessaire à toute intermodalité, etc. Nulle part, enfin, on ne parle de la prolongation du service en soirée, réclamée par 44% des clients se disant mécontents.

 

Si le coeur vous en dit, c'est ici

 

Popol


Juin 2012 - Inauguration du dépôt de Grande-Rivère

Inauguration du site de Grande-Rivière, © Maville.com
Inauguration du site de Grande-Rivière, © Maville.com

Annoncé dès 2007, initialement prévu pour 2009, le nouveau dépôt du réseau KSMA a été inauguré le samedi 3 juin, de pair avec l'inauguration des GX327 BHNS livrés dix jours auparavants.

 

Ce batiment est propriété de l'agglomération et fourni au délégataire, actuellement Keolis, pour l'exploitation du réseau urbain, et notamment le remisage et la maintenance des véhicules appartenant à Saint-Malo Agglomération. Il a été rendu nécessaire par la vétusté du dépôt ex-St-Malo Bus de la Hulotais, par ailleurs situé dans un quartier en développement, qui a été neutralisé dès 2007 et rasé en 2010.

 

Entre 2007 et 2012, les véhicules KSMA ont trouvé refuge au dépôt Keolis-Emeraude des Rougeries, dont la surface de remisage a été multipliée pour l'occasion. Pour autant, les trois ateliers du site ne permettaient pas l'entretien, dans de bonnes conditions, des parcs KSMA et Keolis-Emeraude de front. C'est alors l'époque de la délocalisation de certaines opérations au garage Volvo VI de Miniac-Morvan et du remisage, faute de places, de véhicules KE au garage SAMI de St-Malo.

 

Achevé dès 2011, le nouveau dépôt, situé au lieu dit Grande-Rivière le long de la ligne SNCF Rennes - St-Malo, jouxtant la station d'épuration et un organisme de contrôle technique travaillant notamment pour KSMA, s'étend sur quasiment 10000m², dont un batiment de 980m² destiné a l'exploitation du réseau, un atelier de 480m² pour la maintenance des véhicules, une plateforme de 7900m² destinée au lavage, remisage, ravitaillement, et un parking d'une surface de 1700m². Il permet l'accueil de 100 personnes, 30 bus et 7 véhicules de service, et aura coutée près de 3 millions d'euros.

 

Si son inauguration semble tardive, c'est que l'accès au site se faisait par le passage à niveau n°46 de la ligne Rennes - St-Malo, situé à un endroit où le dévers de la plate forme ferroviaire, en début de courbe, pouvait gêner le franchissement par des véhicules dont le système d'agenouillement serait bloqué en position basse (cf notre article à ce sujet en septembre 2011).

 

C'est seulement ce samedi 3 juin qu'un nouvel axe, reliant l'avenue Ch. de Gaulle à ce secteur de la ville, a été ouvert à la circulation. Innauguré au petit matin, les officiels l'ont alors parcouru avec deux des GX327 BHNS jusqu'au dépot de Grande-Rivière, à son tour innauguré puisque désormais accessible. Le déménagement des véhicules non engagés ce jour-là s'est fait dans la foulée, ceux roulant y arrivant à leur fin de service, soit quelques semaines après le celui des services administratifs du réseau, étouffant dans les batiments préfabriqués installés à la-vite en 2007 sur le site des Rougeries.

 

Popol


Mai 2012 - Réception des Heuliez GX327 BHNS

Vue de profil d'un des GX327 BHNS.
Vue de profil d'un des GX327 BHNS.

Cinq années après la livraison du dernier standard (le Volvo 7700 n°68), le parc se rajeunit avec la réception de 3 GX327 BHNS. Numérotés 71, 72 et 73, ces trois véhicules sont prêts, et la formation pour les conducteurs devrait débuter d'ici peu, pour une mise en service courant Juin. Quelques détails notables sur ces véhicules : le retour des 3 portes, qui s'en étaient allés avec les derniers SC10R en 2005, la présence de deux oblitérateurs à bord, et un changement de sellerie : on passe au bas de gamme avec des sièges "plastiques", sans rembourrage ni tissu... Dommage par rapport à la qualité du bus ! Du fait que ce sont des BHNS, vous remarquerez peut-être en consultant les photos que le bus est doté de carénages au niveau des roues et du toit, et dispose de la baie basse entre les deux premières portes.

 

L'arrivée des GX327 BHNS est un pas de plus vers le projet TCSP, puisqu'il s'agit du matériel qui circulera sur cette ligne. Mais pour l'instant, il seront affectés sur la C1/C2, et entraineront un mouvement de parc, qui va conduire à la réforme de 3 S215SL (les plus vieux étant agés de 22 ans).

 

Notez qu'un quatrième GX327 BHNS devrait arriver dans la deuxième quinzaine du mois de Juin.

 

Popol

Merci à GX74 pour nous avoir transmis l'info.


Mai 2012 - Le Citaro II dans ses nouveaux habits

Le Citaro II passant l'arrêt Herbages
Le Citaro II passant l'arrêt Herbages

Après quelques mois de circulation avec seulement les autocollants de la MPA (montée par l'avant), le Citaro II de l'affrêté Kéolis Emeraude a enfin  été mis aux couleurs du réseau. Détail intéressant, la livrée n'est pas totalement identique à celle des autres véhicules de Kéolis Emeraude, mais correspond en touts points à ceux de Kéolis Saint-Malo : On a donc là une vague bleue moins esthétique. Il est probable que les adhésifs utilisés pour la réalisation de la livrée aient été commandés en même temps que ceux destinés aux 3 Heuliez GX327 BHNS qui devraient rejoindre le réseau très prochainement : leur arrivée est prévue pour la fin du mois, pour une mise en service courant juin. Ces 3 véhicules seront complétés par un quatrième du même type, qui devrait arriver sur le réseau également pendant le mois de juin.

 

Thom4s


Février 2012 - Information aux voyageurs: la gare routière à visiter sur internet

L'ensemble des réseaux desservant le pôle sont repris sur Keo360
L'ensemble des réseaux desservant le pôle sont repris sur Keo360

Mandataire pour l'exploitation de nombreux réseaux en france, mais également dans 12 autres pays, Keolis ne cesse de s'adapter aux nouvelles façon de se déplacer et de s'informer. Dernière innovation en date, Keo360 permet de découvrir des pôles d'échanges de quelques réseaux, en attendant une généralisation si l'expérience est plébiscitée par la clientèle.

 

Il s'agit de reconstruire le lieu à l'aide de plusieures photos prises en panoramique sur 360°, avec une navigation possible entre elle et en annotation différents points remarquables. L'utilisateur peur alors de séplacer dans le lieu à sa guise, où bien y faire une recherche d'itniéraire (exemple: je viens du TGV et je souhaite prendre la ligne C2 vers Saulaie).

 

On notera l'exactitude des renseignements fournis et la bonne qualité de l'application, que vous trouverez ici dans une version de démonstration. A ce jour, l'application n'est pas commercialisée, aussi le pôle de Gare Routière, à St-Malo, constitue un exemple, comme le sont la gare de Paris-Montparnasse, de Rennes, les pôles d'échanges de Cenon et Ravezies (banlieue de Bordeaux).

 

Popol


Janvier 2012 - Renouvellement du parc : Bienvenue aux GX327 !

Publié l'été dernier par St-Malo Agglomération, les résultats de l'AO concernant le renouvellement d'une partie du parc KSMA sont parus: C'est le constructeur HeuliezBus qui a été retenu, avec son GX327. La parenthèse Volvo semble donc fermée à St-Malo, avec ce retour aux fabriquants français.

 

Ce véhicule de 12m, fabriqué en Vendée, est dans la lignée du GX317, équipant déjà le réseau KSMA, et dont il reprend l'architecture globale. Sa grande parenté avec les Citelis 12 d'Irisbus, présents notamment au parc de Keolis Emeraude, en simplifiera d'autant la maintenance. Le GX327, apparu en 2005, a subi diverses modifications techniques et estéthiques, en faisant ainsi un modèle fiable tout en apportant un parfum de nouveauté au réseau.

 

La date de mai 2012 est donc à marquer d'une pierre blanche, car elle verra la livraison de 4 premiers GX327 BHNS, équipés baies basses, lumi'Bus et 3 portes, entrainant la réforme de quelques S215SL parmis les plus agés. Les deux véhicules supplémentaires seront normalement reçus d'ici la fin de l'année.

 

Thom4s

Cliquez sur une image pour agrandir.


Décembre 2011 - Nouveau tracé des lignes à Saint-Servan

Depuis le Samedi 17 décembre 2011, en respect du planning des travaux, la mise en accessibilité de l'arrêt St-Servan Mairie est effective. On l'a vu, cette opération a nécessité l'inversion du sens de circulation des rues attenantes à la mairie de St Servan, en sus des travaux relatifs aux points d'arrêts.

 

C'en est donc fini de l'arrêt St-Servan George V, toutes les missions le touchant étant dorénavant repoussées à l'arrêt Mairie. Cependant, les lignes C2 et 9 ne montent pas jusqu'a la mairie, et ne desservent donc plus ce secteur (soit un gain de temps d'une minute sur le parcours). La ligne 6 ne monte pas, elle non plus, à la Mairie, et reçoit donc deux mats provisoires, rue Le Pommelec, qui deviendront ces prochains jour un arrêt à part entière.

 

Popol


Octobre 2011 - Accessibilité: Grands chantiers à Saint-Servan

Conformément à la loi en vigueur, le réseau KSMA devra proposer une accessibilité totale de ses arrêts et de ses véhicules en 2015, c'est-a-dire dans quatre ans. Si le moins qu'on puisse dire est que cette échance ne sera surement pas respectée dans le domaine des véhicules, puisque l'appel d'offres envisagé dès 2008 n'a toujours pas donné d'avis d'attribution, l'agglomération essaye de tenir les délais concernant l'aménagement des arrêts.

 

Alors que la mise aux normes d'arrêts simples bat son plein (citons Giclais, Balue ces derniers mois), le cas de Saint-Servan restait problématique. En effet, le demi-tour des véhicules des lignes C2 et 9, au pied de la mairie-annexe, empéchait toute mise en accessibilité de l'arrêt Georges V.

 

La soultion trouvée est d'inverser le sens de circulation des rues longeant sur ses deux cotés l'annexe de la mairie, afin de permettre aux véhicules de desservir l'arrêt St-Servan - Mairie de la ligne C1. En effet, l'inversion du sens de circulation des rues attenantes fait que les véhicules arrivent devant la mairie dans le sens sud-nord, et non nord-sud.

 

En parallèle, l'arrêt St-Servan - Mairie sera mis au norme PMR, et la seule section a double sens de la rue Ville Pépin sera alors supprimée. La régularité, notamment sur la ligne 3, y gagnera, car le passage rue Ville Pépin sens nord-sud était problématique les jours de marché.

 

Cette carte rapporte donc la configuartion des lignes C1, C2, 3, 6, 9 et 16a Illenoo une fois que les travaux seront achevés. Notons qu'aucune date n'est pour l'instant communiquée.  

 

Popol


Octobre 2011 - Mise en service d'un Mercedes 0.530 Citaro II chez Keolis Emeraude

Le Citaro, sur une de ses premières missions, au départ quai E à l'arrêt Gares
Le Citaro, sur une de ses premières missions, au départ quai E à l'arrêt Gares

Une fois les formalités administratives effectuées, le Citaro II de Keolis Emeraude, livré début octobre par Evobus, a effectué ses premières tournées commerciales sur le réseau KSMA la semaine du lundi 17 octobre.

 

Ce véhicule, provisoirement en livrée blanche, arbore seulement les autocollants relatifs à la montée par l'avant sur chaque vantail de ses deux portes. Une mise en livrée est prévue prochainement.

 

Portant à 7 unités le parc des véhicules urbains standards de Keolis Emeraude à St-Malo, il sera employé en renfort des 3 Citélis 12 de la même société, sur la ligne 10 principalement, mais également sur les lignes 11, 12 et 7. Jusqu'ici, le parc n'était pas suffisant pour garantir l'accès aux PMR sur la ligne 10 St-Malo <> Cancale, le moindre incident sur un véhicule entraînant son remplacement par un car.

 

Popol


Septembre 2011 - Nouveau dépôt KSMA: les raisons du retard

Passage d'un Crossway LE de démo au PN n°46.
Passage d'un Crossway LE de démo au PN n°46.

Vous l'aurez surement noté, le journal de la ville de St-Malo fait souvent état du nouveau dépôt du réseau urbain, KSMA, implanté en marge de la ZI Su, au lieu-dit le Frotu, respectant les dernières normes relatives à l'écologie. 

 

Rappelons que ce nouveau dépôt est prévue pour accueillir 100 personnes, 30 bus et 7 véhicules de service. Il inclut un batiment de 980m² destiné a l'exploitation du réseau, un atelier de 480m² pour la maintenance des véhicules et une plateforme de 7900m² destinée au lavage, remisage, ravitaillement et entretien. On notera que la définition de ces espaces est voulue pour éviter tant que possible la marche arrière. Un parking d'une surface de 1700m² viendra compléter cette infrastructure qui aura coutée près de 3 millions d'euros. Vue du nouveau dépôt Plan du nouveau dépôt

Cependant, si le batiment et les voiries connexes sont maintenant achevées, la migration des véhicules et de la direction n'est toujours pas planifiée. En effet, pour y accéder, les véhicules devront emprunter le passage à niveau n°46 de la ligne Rennes - St-Malo, situé en ZI Sud.

 

Si celui-ci a été retravaillé a cet effet (réfection de la voirie afin de premettre le passage des véhicules surbaissés), le responsable de la sécurité du réseau estime que son utilisation est potentiellement dangereuse.

 

Rapellons que la ligne Rennes - St-Malo a été, le 12 Octobre 2011, victime d'un accident triplement meurtrier à un passage à niveau, implanté en sortie de courbe comme ce fameux PN n°46, que ce soit pour la ligne comme pour la route.

 

Cependant, la bonne visibilité et la vitesse réduite des trains à cet endroit devrait permettre rapidement la levée de cette interdiction, et par conséquent la mise en service des nouveaux batiments, propriété de l'agglomération.

 

Popol


Aout 2011 - Dépôt provisoire pour Keolis Armor, nouveau venu dans la cité Malouine

Auparavant présent uniquement sur un aller-retour quotidien à vocation scolaire entre Plouer-sur-Rance et St-Malo, Keolis Armor, ex-TAE, a développé son influence sur la région Malouine à l'occasion de la restructuration du réseau départemental ILLENOO. En effet l'opérateur a repris à TIV, depuis devenu CAT St-Malo, l'exploitation des lignes 8 et 16 du réseau, à cette occasion transformées respectivement en 8b, 16a et 16b.

 

Ne disposant pas de terrain à St-Malo, et ne pouvant utilser le dépôt Keolis Emeraude des Rougeries, déjà au dela du seuil de saturation car acceuillant de façon provisoire Keolis St-Malo, l'opérayeur s'est tourné vers un vaste terrain industriel comprenant un centre de contrôle technique, situé le long de l'avenue Charkes de Gaulle.

 

Ce terrain, qui est également partiellement occupé par la société de transports routiers Norbert Dentressangle, accueille donc tous les soirs un parc allant de six à huit véhicules de Keolis Armor, tous en livrée Illenoo, comprenant entre autres un S315, deux Recreo II et un Recreo I.

 

Aucune information n'a filtré quand à l'éventuelle construction d'un futur dépôt, laissant penser que la solution actuelle pourrait perdurer.

 

Popol