Information Voyageurs. Du nouveau sur le S.A.E.I.V. et les girouettes

Deux ans après la mise en service du Service d'Aide à l'Exploitation et d'Information Voyageurs (SAEIV), KSMA vient d'opérer des modifications significatives pour améliorer l'information voyageurs sur le réseau. Ces dernières visent à prendre en compte les retours formulés depuis le lancement du réseau par les voyageurs, quelque fois déroutés par ses modalités d'exploitation.

Un article d'Antoine.

Pour tenir compte de nouvelles modifications effectuées sur le dispositif, cet article en date du 15 janvier fut réédité le 11 février 2017.

Une reprogrammation des girouettes des lignes 1, 2, 3

HeuliezBus GX327 du réseau KSMA de Saint-Malo en service sur les lignes structurantes 1, 2 et 3 ; arrivant à son terminus "Intra-Muros". Ce dernier arbore une girouette affichant seulement l'information "Intra-Muros", sans indice de ligne.
Un véhicule des lignes 1, 2, 3 arrivant à Intra-Muros en arborant la nouvelle girouette. Photo Antoine H.

Lors du lancement du réseau en 2014, il fut décidé par Keolis de mutualiser l'exploitation des lignes lignes 1, 2 et 3, permettant d'optimiser le nombre de véhicules nécessaire pour exploiter ces lignes. Or, cela n'a eu cesse de poser problème aux voyageurs. En effet, cette optimisation du parc implique que les véhicules ne cessent au cours de leur journée de tourner entre ces trois lignes. Ainsi, lorsqu'un véhicule arrive à Intra-Muros sur la ligne 1, il effectue généralement sa course suivante sur la ligne 3. S'il était arrivé à Intra-Muros en ligne 3, sa course suivante a lieu en principe sur la ligne 1...

Cela eut pour conséquence de perdre les usagers du réseau, et notamment les non-habitués. En effet, ces derniers pensaient jusqu'à maintenant qu'un véhicule arrivant en "1 Intra-Muros" repartirait en "1 La Madeleine". Dés lors, avant même que le conducteur n'ait sélectionné la course suivante sur son pupitre ; les voyageurs s’engouffraient dans le véhicule, bien qu'il n'aille pas là où ils le souhaiteraient.

Afin d'éviter cette confusion et les conséquences qui lui sont attachées, certains conducteurs-receveurs avaient pris l'habitude de changer eux-même l'affichage de leur girouette. Toutefois, cette solution présentait le défaut de pousser le conducteur à porter son attention sur autre chose que sa conduite. De surcroît, cela ne pouvait pas résoudre le problème constaté si tous ne prenaient pas la peine de le faire systématiquement.

Par conséquent, afin de résoudre une fois pour toute ce problème, Keolis a choisi de revoir la programmation du S.A.E.I.V. afin d'en éliminer les sources. Ainsi, le SAEIV contrôlant passé chaque arrêt que la girouette affichée par le bus corresponde bien à celle programmée pour cet arrêt, il a été reprogrammé afin d'afficher sur la portion de trajet entre Duguay-Trouin et Intra-Muros une nouvelle girouette faisant seulement mention d'"Intra-Muros". De fait, les usagers n'ont plus moyen de savoir sur quelle ligne le véhicule était affecté au préalable, et devront attendre que le conducteur ait sélectionné sa course suivante sur le pupitre avant d'embarquer.

HeuliezBus GX327 du réseau KSMA de Saint-Malo Agglomération engagé sur la ligne 2 en direction de la Madeleine, vu peu après l'avant-dernier arrêt, Launay Breton.
Alors même que ce bus n'est pas arrivée à la Madeleine, il arbore déjà la girouette de sa course suivante, sans que le conducteur n'y ait fait quoi que ce soit. Photo Antoine H.

De surcroît, un problème similaire existait à la Madeleine, dans la mesure où les bus de la ligne 1, y poursuivent sur la ligne 2 ; et que ceux de la ligne 2 y  poursuivent sur la ligne 1.

Par conséquent, le S.A.E.I.V. a là encore été re-programmé afin de sélectionner automatiquement la girouette de la ligne suivante passés respectivement les arrêts Aquarium et Launay Breton pour les lignes 1 et 2. Dés lors, les véhicules arrivent désormais à l'arrêt La Madeleine avec la girouette correspondant à leur course suivante ; permettant aux usagers d'avoir la confirmation dés l'arrivée du bus qu'il s'agit de celui qu'ils souhaitent prendre.

De surcroît, afin de préciser aux usagers à bord souhaitant poursuivre leur trajet au-delà du terminus virtuel de la Madeleine qu'il n'est pas nécessaire de descendre, les annonces vocales et visuelles ont été reprogrammées. Ainsi, les véhicules des lignes 1 et 2 annoncent désormais "Prochain Arrêt LA MADELEINE (Ce bus poursuit sur la ligne x). Terminus". Cela permet ainsi d'indiquer clairement aux passagers que ces deux lignes sont exploitées à l'instar des feu-C1 et C2 en circulaire. Toutefois, le logiciel ne permet pas la suppression de l'annonce "Terminus", continuera probablement de semer une légère confusion, nonobstant l'ajout de l'annonce précédente. Peut-être serait-il possible de programmer une annonce "Terminus de la ligne x" qui permettrait aux usagers de comprendre que c'est la ligne et non le bus qui font terminus à cet arrêt. De plus, nous regrettons que le système ne soit vraisemblablement pas capable sans une mise à jour logicielle l'heure de départ du bus sur la course suivante, par une annonce de type (Ce bus poursuit sur la ligne x à xx:xx).

Girouette latérale d'un Mercedes O530 Citaro 2 N du réseau KSMA de Saint-Malo Agglomération reprogrammée pour afficher les principaux centres desservis par la ligne.
Girouette latérale reprogrammée, affichant les moins majeurs desservis.

Par ailleurs, afin de donner une meilleure indication des principaux centres desservis par les différentes lignes, les programmation de la girouette latérale de tous les bus de Keolis Saint-Malo a été revue. Cela permet de proposer une meilleure information voyageur sur les girouettes, sans pour autant nuire à la taille de la police d'écriture de la girouette frontale, se devant d'être visible de loin.

Une parfaite gestion des déviations

Pupitre du SAEIV Luciol fourni par l'entreprise française Navocap au groupe de transport public Keolis.
Affichage conducteur lors d'une déviation. Photo Antoine H.

De surcroît, depuis plusieurs semaines, KSMA programme systématiquement dans le logiciel de bord les déviations mises en place sur le réseau. Cela permet ainsi aux conducteurs-receveurs de ne plus avoir à penser à "Forcer la déviation" sur leur pupitre à chaque course concernée. De même, cela leur permet d'avoir connaissance des arrêts déviés par une inscription sur leur pupitre. De surcroît, les déviations sont désormais, et ce depuis plusieurs mois, systématiquement signalées sur le site internet KSMA, évolution attendue depuis plusieurs années.

Toutefois, si à l'implémentation de ce dispositif, aucune annonce à destination des usagers n'était prévu, cela a progressivement été mis en œuvre.

Ainsi, dans le cadre de la déviation dans le secteur de Chênes, une annonce "Information : Vers La Haize, arrêts Chênes et Paramé Mairie ne sont pas desservis, reportés-vous sur l'arrêt provisoire" est ainsi diffusée sur la ligne 7. Par ailleurs, si aucune annonce vocale n'était proposée sur les premiers essais d'information voyageur, une annonce est désormais systématiquement diffusée, tel que "En raison de travaux, les arrêts Chênes et Paramé Cimetière ne sont pas desservis." En outre, les arrêts de report peuvent parfois être annoncés, permettant aux usagers d'être assuré de leur possibilité d'utiliser cet arrêt. Cependant, il pourrait être intéressant d'ajouter à l'annonce de déviation une information telle que "Des arrêts provisoires sont à votre disposition". Cette information pourrait par ailleurs être diffusée un peu plus en amont du trajet, et ce afin de prévenir toute surprise chez les usagers.

Ces modifications, fort utiles pour les usagers, sont tout particulièrement louables, alors même qu'elles sont très lourdes à mettre en œuvre pour le personnel en charge de la maintenance du SAEIV. Dés lors, il est probable qu'un dispositif aussi complet ne sera pas déployé dans le cas de déviations très ponctuelles ou évolutives, à moins qu'une mise en place réduite aux fonctionnalités les plus essentielles soit adoptée. Dans tous les cas, il est regrettable que les crédits permettant de disposer d'un régulateur en permanence au dépôt, chargé de ces informations, n'aient jamais été alloués.

Des propositions pour une meilleure information au quotidien

Mercedes O530 Citaro 2 N du réseau KSMA de Saint-Malo Agglomération le 05 juillet 2014.
Le 81 le jour du lancement du nouveau réseau... et du SAEIV. Photo Antoine H.

À sa mise en place, le SAEIV annonçait pour quelques arrêts l'heure d'arrivée prévue. Si le choix des arrêts pour lesquels cette information était donnée n'était pas toujours très pertinent (cf Paramé Cimetière et Panier Fleuri sur la ligne 4 destination Rothéneuf) ; cette information permettait à l'usager de connaître en temps réel l'avancement de son bus. De fait, nous pensons qu'il serait intéressant d'envisager sa remise en place, pour des annonces réservés aux arrêts principaux des lignes (dont Gares).

Par ailleurs, en raison d'une incapacité du logiciel de gestion d'information voyageur, les horaires en temps réel diffusées au voyageur via le service Timeo ne sont pas fiables. En effet, le traçage et donc la communication des horaires en temps réel du véhicule ne débute que lorsque ce dernier quitte son terminus. Jusqu'à ce départ, les données communiquées sont donc les horaires théoriques, sans que cela ne soit signalé à l'usager. Si cela ne pose guère de problème en situation normale, cela induit la diffusion d'une information erronée à partir du moment où le véhicule part en retard de son terminus. En effet, Timeo continuera d'égrainer le compteur jusqu'à l'affichage "Passage en cours" en se basant sur les horaires réelles, que le bus ne respectera de fait pas, trompant l'usager. Dés lors, à défaut de forcer le système à opérer un service par voiture et non par course, il pourrait être intéressant d'afficher un signe sur Timeo, signifiant qu'il s'agit d'horaires théoriques. Sur les BIV, une telle précision pourrait être apportée en étendant les cas d'affichage de la mention "Attente estimée" (actuellement réservée au cas où la BIV ne parviendrait pas à communiquer avec le serveur un court instant) au cas que nous venons d'exposer. Ces deux améliorations seraient tout particulièrement bienvenues sur la navette Cœur de Ville qui ne propose pas d'horaires fixes, et qui est sujette à de très nombreux retards en saison estivale, faute d'aménagements réservés.

En outre, à l'instar de ce qui ce fait à Londres et qui serait aisé à mettre en place sur le présent système, nous pensons qu'il serait pertinent d'annoncer à certains arrêts les Points d'Intérêts après le nom d'un arrêt qui n'en ferrait pas mention. Cela pourrait être mis en place à la Gare pour annoncer la Médiathèque, par le biais d'une annonce type "Prochain Arrêt: GARES (Accès Gare Routière, Gare Ferroviaire et Médiathèque)".

De surcroît, à l'instar de ce qui est fait à Quimper dont les véhicules sont également équipés de bandeaux LEDs (en sus d'écrans TFT), il pourrait être pertinent d'annoncer les lignes en correspondance pour certains arrêts sur certaines lignes. Ces lignes seraient principalement les 11 et 12, faisant leur terminus à l'extérieur de la ville, imposant une correspondance avec les lignes 1, 2 et 3 Ainsi, une annonce telle que "Prochain Arrêt: LA MADELEINE (Correspondance avec les lignes 1 et 2 vers Gares et Intra-Muros)", permettrait de faciliter les trajets des usagers. Si toutefois il est fort probable que le système serait incapable d'annoncer en sus le temps de passage de ces bus en correspondance, cela représenterait déjà un plus pour l'intermodalité.

En outre, afin de permettre de libérer de l'espace d'écran pour afficher ces nouvelles informations, nous proposons la suppression des informations "Arrêt". En effet, de tous les SAEIV que nous avons été amenés à observer en Bretagne, le Luciol malouin est le seul à afficher cette information, les autres systèmes se contentant d'annoncer vocalement l'arrêt suivant quelques dizaines de mètres avant celui-ci, et non juste après l'arrêt précédent (bien que l'affichage soit modifié à cet instant). Cela permet d'améliorer la réception de l'information par les usagers, qui ont de surcroît le temps de prendre leurs dispositions pour quitter le véhicule de part la longueur du préavis. En effet, une annonce faîte trop longtemps à l'avance pourrait inciter les clients à rester assis le plus longtemps possible, car conscient que le passage à leur arrêt n'est pas imminent. De surcroît, l'information "Arrêt" est actuellement annoncée au moment même du passage sur l'arrêt, impliquant que la fin du message se fasse alors que l'arrêt a déjà été passé ; surtout dans le cas où le calculateur ne parvient pas à opérer le tri entre toutes les informations qu'il doit afficher, impliquant de nombreux bugs d'affichage.

Enfin, dans le cas où le système Luciol ne serait pas doté d'une fonction de réglage du son asservie aux bruits ambiants, il pourrait être intéressant d'accroître le volume des annonces sonores. En effet, si elles sont normalement parfaitement audibles lorsque le bus est presque vide, elles le sont beaucoup moins dés lors que le bus transporte plus d'une dizaine de passagers.

Écrire commentaire

Commentaires : 0