Boulevard des Talards : cap sur 7 mois de travaux

En ce lundi 12 septembre 2016 commence la seconde partie de la rénovation du boulevard des Talards, boulevard "abandonné depuis 30 ans" selon les mots de Claude Renoult durant la campagne électorale précédant les élections municipales de 2014. Transports Malouins vous propose un aperçu de ce que deviendra ce boulevard dans 7 mois, à l'issue des travaux.

Un article d'Antoine.

Un aménagement à la suite des derniers travaux entrepris

La rue Nicolas Bouvier, située au Nord de la Médiathèque. Sur la gauche de la photo, la piste cyclable qui lone la médiathèque. Sur la droite, le large trottoir qui longe les commerces
La rue Nicolas Bouvier. Photo Antoine H.

Depuis que Claude Renoult a été élu maire de Saint-Malo, en 2014, ce dernier n'a eu cesse de faire part de sa volonté de rénover les avenues de la ville, pour certaines délaissées depuis plusieurs années, afin de repenser la place de l'automobile dans Saint-Malo.

Les dernières opérations de renouvellement de voirie effectuées sur le territoire de la commune ont ainsi conduit à un rétrécissement de la chaussée dédiée aux véhicules à moteur, au profit de larges trottoirs et bandes cyclables (bien que ces aménagements soient souvent peu satisfaisants). Un abaissement de la vitesse a également quelques fois été pratiqué, permettant d'apaiser la ville. C'est ainsi ce qui a été fait sur le boulevard Chateaubriand, ainsi que sur la partie sud du boulevard des Talards.

Cependant, la nouvelle version de la section nord du boulevard des Talards empruntera davantage dans sa conception aux rues Nicolas Bouvier et Théodore Monod qu'au boulevard Chateaubriand lorsque l'on s'intéresse à la place des vélos, qui disposeront d'une réelle voie cyclable.

L'intégralité du projet de refonte du boulevard des Talards coûtera à la ville trois millions d'euros, dont 225 k€ consacrés aux vélos.

Vidéo de la ville de Saint-Malo présentant le projet du boulevard des Talards. Cette vidéo, réalisée par Art Image 3D, comporte trois parties : l'aménagement existant, un avant/après, et une vue de l'aménagement une fois les travaux terminés.


Pour une fluidification de la circulation et de nouveaux liens Nord - Sud

Emplacement du futur rond point entre le barreau Anita Conti, l'avenue Franklin Roosevelt et le boulevard des Talards.
Emplacement du futur rond-point. Photo Antoine.

Par ailleurs, le projet de rénovation du Boulevard des Talards comprend également la création d'une nouvelle voie, bien que sa réalisation soit envisagée depuis plusieurs années, dans la prolongation de l'avenue Anita Conti. Cette nouvelle voie débouchera sur le nouveau rond point construit à l'intersection des boulevards Franklin Roosvelt et des Talards, en face des locaux de la Gendarmerie.

Le barreau Anita Conti permettra de créer une nouvelle route pour relier le Nord et le Sud de la ville, déchargeant d'autant le boulevard de la République.

De plus, le nouveau rond point devant être crée en face de la gendarmerie viendra en quelque sorte se substituer à l'actuel feu situé à l'intersection de l'avenue de Marville (qui passera en sens unique sur cette section une fois les travaux achevés), les usagers souhaitant aller du boulevard des Talards à l'avenue de Marville devant être reportés depuis la Gendarmerie sur le barreau Anita Conti.

Une amélioration de la circulation des bus

Le quai K de la Gare Routière de Saint-Malo, qui n'a jamais été utilisé depuis sa construction par le réseau KSMA
Le quai K, qui n'a été que rarement utilisé depuis sa construction. Photo Antoine H.

Ce projet de rénovation du boulevard des Talards aura également un impact sur la circulation des lignes de bus le desservant. Ainsi, avec la création d'une nouvelle voie dans la prolongation de l'avenue Anita Conti, les bus seront amenés à utiliser cette voie en lieu et place de l'actuelle, permettant un petit gain de temps sur leur parcours.

Cependant, le barreau Anita Conti devant déboucher sur le boulevard des Talards en dessous de l'arrêt "Talards" actuel, ce dernier sera déplacé sur la nouvelle voie. Par conséquent, cela impliquera la suppression de l'arrêt Talards actuel, déplacé sur le barreau Anita Conti, alors même qu'il avait été mis en accessibilité il y a à peine deux ans. De fait, cela induira pour le contribuable un gaspillage d'environ 32 k€.

Par ailleurs au niveau de la Gare Routière, le quai G actuellement utilisé par les lignes 1, 2, 4 et 5 sera probablement abandonné au profit des quais I et K, situés en vis à vis des quais H et J. Cela permettra de fluidifier la circulation sur l'avenue Anita Conti, dans la mesure où en heures de pointe, l'arrêt de bus au quai G générait des bouchons remontant parfois jusqu'au rond point de Moka. Enfin, ces nouveaux arrêts seront en mesure d'accueillir trois bus, alors que plus aucune automobile ne devrait, logiquement, stationner dessus pour se rendre à la boulangerie.

Cependant, les arrêts I et K ont une configuration en enclave, ce qui posera à l'instar de ce que l'on constate actuellement sur les autres quais des problèmes d'insertion dans le flot des bus quittant leur arrêt. Ce problème sera de surcroît probablement aggravé de part l'augmentation attendue de la circulation sur l'avenue Anita Conti. Par conséquent, nous ne pourrons que regretter l'absence de voies latérales réservées aux automobiles, contournant les arrêts de bus, avec une priorité donnée à la voie centrale, réservée aux bus, à l'instar de ce qui a été réalisé avec succès à la Madeleine.

Plan des lignes de bus des réseau KSMA, Illenoo et Tibus desservant la Gare routière de Saint-Malo.
Aménagement actuel de la Gare routière de Saint-Malo. Source KSMA.
Projection du plan des lignes de bus KSMA, Illenoo et Tibus en passage à la Gare Routière de Saint-Malo.
Projection du plan des lignes en passage à la Gare routière de Saint-Malo. Source KSMA.

Plan original des lignes en passage à l'arrêt Gares : www.ksma.fr.

Écrire commentaire

Commentaires : 2