[Nouveau Réseau] Le 5 juillet, on change tout !

Le temps passe ; cette remarque, tous nous nous la faisons en constatant que quelque chose de récent à nos yeux ne l’est plus tant. Le réseau Keolis Saint-Malo, lancé en grande pompe le 3 janvier 2007, est ainsi sur le point de céder place. Découvrez en avant-première le futur réseau, son exploitation et la noria de véhicules qui l’accompagne.

 

Article rédigé par popol


Légende : Le réseau KSMA poursuit son rajeunissement entamé en 2012 (inauguration du nouveau siège des transports, et mise en service des GX327BHNS), avec une nouvelle étape prévue le 5 juillet 2014. ©popol
Légende : Le réseau KSMA poursuit son rajeunissement entamé en 2012 (inauguration du nouveau siège des transports, et mise en service des GX327BHNS), avec une nouvelle étape prévue le 5 juillet 2014. ©popol

I – 2009 – 2013 : vers une nouvelle délégation du service

GX317€3, série importante du parc. ©popol
GX317€3, série importante du parc. ©popol

Le 3 janvier 2007 marque une fracture dans la mobilité malouine : le réseau de transport, tout droit venu des années 1980 et récemment privatisé, se voit complètement redessiné : l’agglomération de Saint-Malo, autorité organisatrice depuis peu de temps, décide de financer une hausse du service, tant urbain que périurbain, qui a donnée le réseau que nous connaissons bien. Le nombre de bus/km du réseau est tout simplement multiplié par deux !

 

Le parc urbain, alors le seul appartenant à l’AO, est à cette époque relativement récent et permet au décideur de se concentrer sur la desserte. C’est ce qui sera fait, avec une légère hausse de l’offre chaque année jusqu’en 2009.

 

En 2010, l’AO est confrontée à deux soucis importants : le parc vieillit, et notamment les 7 S215 SL qui dépassent leur vingtième année, et les ressources se font plus rares, effet crise oblige. Il est alors décidé:

  • D’optimiser l’exploitation du réseau actuel, pour économiser quelques courses : ce sera fait dès 2011 (services de matinée réduits, desserte de soirée estivale, etc)
  • De reporter toute évolution envisagée de la desserte à la prise d’effet de la nouvelle délégation de service, pour laquelle un appel d’offres est lancé, soit initialement en 2013 puis, finalement, le 05/07/2014.
Légende : Lié depuis 2006 aux lignes urbaines, le réseau Interurbain de Saint-Malo Agglomération va vivre une nouvelle étape de son intégration dès le mois prochain. ©popol
Légende : Lié depuis 2006 aux lignes urbaines, le réseau Interurbain de Saint-Malo Agglomération va vivre une nouvelle étape de son intégration dès le mois prochain. ©popol

Différentes enquêtes sont menées à cette période, et remontent que la principale attente des usagers est l’augmentation des fréquences sur les lignes (52,6% en 2010) ; l’agglomération décide pourtant lors de l’appel d’offres pour la délégation de service public de redéfinir un nouveau réseau. L’opérateur Keolis, qui a donné satisfaction depuis 2007 et dont la candidature est retenue pour cette deuxième période de délégation du réseau, va travailler cette base en respectant les contraintes de l’AO, pour aboutir au résultat suivant.

II – 5 juillet 2014 : De nouvelles lignes pour tous !

Nouveaux venus pour le réseau interurbain, 8 Intouros ! ©O530C2
Nouveaux venus pour le réseau interurbain, 8 Intouros ! ©O530C2

Le soir du 4 juillet 2014, une page se tournera pour le réseau de l’agglomération : aucune des lignes actuelles n’est reconduite sans changements !! Le nouveau réseau se veut une révolution ; après celle de l’urbain en 2007, ce sera celle du périurbain. Il s’agit de la volonté affichée dès l’appel à délégation de desservir au mieux les localités proches, au détriment si besoin des services urbains, afin de rentrer dans un volume kilométrique en berne.

 

Nous ne manquerons pas de revenir en détail sur celui-ci, et nous en resterons ici aux points suivants :

  • Un réseau urbain centré autour de trois lignes fortes cadencées aux 20mn entre La Madeleine, Intra-Muros et Paramé Croix Désilles. Deux lignes hybrides viennent s’y ajouter, numérotées 4 et 5, desservies aux 30mn, traversant St-Malo et desservant les quartiers excentrés (pour la première) et les principales communes de l’agglomération (pour la seconde, qui est sous-traitée). Enfin, trois lignes assurent le maillage, dont une navette de centre ville.
  • Le réseau périurbain repose sur une ligne d’agglomération « forte » au tracé circulaire proposant, et c’est une nouveauté pour les communes desservies, des passages tout le long de la journée, avec des fréquences restant toutefois trop hautes pour espérer un report modal significatif. Cinq lignes d’agglomération secondaires irriguent également les communes du territoire, dont quatre sont au départ de Saint-Malo. Deux d’entre elles ne rentrent pas en centre ville, mais donnent correspondance en périphérie au réseau urbain.

 

La meilleure illustration de cette mise en avant du réseau périurbain est sans doute le plan du futur réseau, que vous retrouvez ci-dessous, qui pour la première fois reprend à la fois les lignes urbaines et les lignes périurbaines.

Le plan du nouveau réseau (cliquez pour agrandir). ©Keolis, reproduction et utilisation commerciale interdites.
Le plan du nouveau réseau (cliquez pour agrandir). ©Keolis, reproduction et utilisation commerciale interdites.

Une analyse des grilles horaires permet de voir que de nombreuses zones sont perdantes avec la baisse de l’offre urbaine (on peut citer les quartiers de la Piscine/Gare Maritime, de Courtoisville, de Rothéneuf) ou de l’intérêt de la desserte (cas du Petit-Paramé et l’ensemble des communes de l’agglomération, dont la desserte n’ira plus jusqu’au centre de Saint-Malo pour économiser quelques kilomètres).

 

En réponse au second motif de mécontentement des usagers, qui déplorent le manque d’informations avant et pendant le voyage, un système d’informations voyageurs est installé dans les véhicules engagés sur le réseau, et de façon parcimonieuse sur quelques points d’arrêts considérés comme principaux. Un nouveau site internet est également en cours de développement, et le service d’information de l’état du trafic, qui était quasi inexistant, va être repensé. le service d'alerte par SMS va également être réactivé, désormais géré par l'exploitant et non plus par l'AO. Un encart dédié à l'info trafic sera également installé sur le site internet. Le système Korrigo, bien qu’équipant l’ensemble des réseaux en correspondances, n’est par contre toujours pas implanté, et la billettique reste sur supports papiers, avec les nombreux désavantages propres à cette solution.

Vue d'une borne d'information aux voyageurs Lumiplan, en phase de test. ©O530C2
Vue d'une borne d'information aux voyageurs Lumiplan, en phase de test. ©O530C2

III – A propos du parc : Gros investissements pour un rajeunissement sans précédent

Alors que l’AOT fait des économies de bout de chandelle, pour les désigner telles qu’elles sont, sur la desserte du réseau de son territoire, elle s’est lancée dans une politique d’investissements sans précédents dans le matériel, puisqu’elle devient propriétaire de l’ensemble des véhicules interurbains, dont l’exploitation et la maintenance resteront confiées aux sous traitants locaux

 

Pour le service interurbain sont donc reçus cinq Mercedes Citaro C2, livrés au mois de mai 2014, et huit Mercedes Intouro, arrivés au mois de février. La marque à l’étoile fait ainsi une entrée fracassante dans le parc du réseau, d’autant plus que le vieillissement des S215 SL a justifié l’arrivé de quatre autres Mercedes Citaros C2, destinés aux lignes urbaines, différant des précédents par leur aménagement intérieurs permettant une capacité accrue, mais livrés simultanément.

 

Les cinq autobus de Keolis Armor (trois Citelis 12 et deux Citaro Facelift) ne sont pas pour le moment rachetés par l’AO, mais ont fait l'objet comme l'ensemble du parc de l'AO de l'installation du SAEIV ainsi que d'une mise aux normes du parc Agglo de leurs équipements (girouettes notamment).

Un des futurs Citaro C2 urbains du réseau, en attente de livraison. ©popol
Un des futurs Citaro C2 urbains du réseau, en attente de livraison. ©popol

De plus, afin de permettre de mettre fin au déviations du Petit Paramé en cas d'indisponibilités des minibus, livrés en 2008, et du nouveau matériel, l’agglomération a décidé d'acquérir 3 minibus Vehixel M City, permettant de subvenir aux besoins de la navette « Cœur de Ville » et des lignes 10 et 12 en heures creuses. Deux HeuliezBus GX137 sont également attendus pour l'été, afin de subvenir aux besoins des lignes 7 et 8.

Légende : La diversification du parc de l’agglomération se poursuit, avec l’acquisition de trois minibus prochainement suivis par deux minibus. ©0530C2
Légende : La diversification du parc de l’agglomération se poursuit, avec l’acquisition de trois minibus prochainement suivis par deux minibus. ©0530C2

Ces évolutions poussent à la retraite les deux derniers S215SL du réseau, qui vivent leurs derniers jours, et une partie des GX217, les unités restantes devant être cantonnées à la réserve d’exploitation du réseau urbain si leur maintien dans le parc est acté par l'AO.

 

Dernière évolution, et non des moindres, quatre des six Volvo 7700 du parc urbain sont reversés au parc interurbain, afin d’assurer la desserte de la ligne 5 du réseau « périurbain », sous-traitée, St-Jouan – St-Malo – St-Coulomb – Cancale.

Légende : Un Volvo 7700 engagé sur le réseau urbain ; dans quelques jours, cette scène du quotidien du réseau fera pourtant partie du passé. ©Médiathèque SNCF
Légende : Un Volvo 7700 engagé sur le réseau urbain ; dans quelques jours, cette scène du quotidien du réseau fera pourtant partie du passé. ©Médiathèque SNCF

figure 1: Mouvements du parc de Keolis Saint-Malo liés au nouveau réseau.

 

Type Marque Modèle Immat. Statut
 81 Bus standard Mercedes CitaroC2 urb. DF-683-VY Attente de MeS
82 Bus standard Mercedes CitaroC2 urb. En cours... Attente de MeS
83 Bus standard Mercedes CitaroC2 urb. En cours... Attente de MeS
84 Bus standard Mercedes CitaroC2 urb. DF-623-VY Attente de MeS
85 Bus standard Mercedes CitaroC2 péri. En cours... Attente de MeS
86 Bus standard Mercedes CitaroC2 péri. En cours... Attente de MeS
87 Bus standard Mercedes CitaroC2 péri. En cours... Attente de MeS
88 Bus standard Mercedes CitaroC2 péri. En cours... Attente de MeS
89 Bus standard Mercedes CitaroC2 péri. En cours... Attente de MeS
?1 Autocar Mercedes Intouro M DE 046 EX Attente de MeS
?2 Autocar Mercedes Intouro M DE 047 EX Attente de MeS
?3 Autocar Mercedes Intouro M DE 048 EX Attente de MeS
?4 Autocar Mercedes Intouro M DE 051 EX Attente de MeS
?5 Autocar Mercedes Intouro M DE 054 EX Attente de MeS
?6 Autocar Mercedes Intouro M DE 055 EX Attente de MeS
?7 Autocar Mercedes Intouro M DE 057 EX Attente de MeS
?8 Autocar Mercedes Intouro M DE 059 EX Attente de MeS
23 Midibus HeuliezBus GX137 - Attente de livraison
24 Midibus HeuliezBus GX137 - Attente de livraison
25 Minibus Vehixel M City DG-814-CS Attente de MeS
26 Minibus Vehixel M City DG-952-CS Attente de MeS
27 Minibus Vehixel M City DG-051-CT Attente de MeS
57 Bus standard Setra S215 SL 3018 WX 35 Attente de radiation
58 Bus standard Setra S215 SL 2233 XC 35 Attente de radiation

Il important de remarquer ce gros effort d’investissement, fait par l’agglomération sur son parc, qui témoigne d’une volonté réelle d’améliorer la desserte de ses territoires. Bien évidemment, nous pouvons nous demander si un tel investissement dans le matériel n’est pas exagéré, si le positionnement du curseur entre les budgets d’investissements et d’exploitation n’est pas déplacé, si les usagers préfèrent la fréquence de leur ligne ou niveau d’équipement du véhicule dans lequel ils montent.

 

L’AO, plus expert que vos serviteurs dans le domaine, a fait des choix qui sont sur le point d’être appliqués, aussi ne nous reste t’il qu’à souhaiter que les réductions de desserte qui prendront effet le cinq juillet prochain n’auront d’impact sur la fréquentation du réseau, afin que la pérennité de celui ci soit toujours plus ancrée et lui permette rapidement de retrouver la voie du développement de nouveaux services répondant aux attentes remontées par ses usagers, notamment en soirée.

popol

 


Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    BT (lundi, 16 juin 2014 14:04)

    Sympa cet article, vivement un reportage de terrain sur les préparatifs du lancement !

  • #2

    transportsmalouins (dimanche, 22 juin 2014 12:20)

    Merci du retour BT. Nous ne manquerons pas en tout cas de préparer quelque chose de ce style dans les jours qui viennent.

  • #3

    PB (lundi, 07 juillet 2014 01:39)

    Usager de la ligne 12 , c'est une aberration : un terminus à Launay Breton avec correspondance à la Madeleine vers Intra Muros. Des fréquences supérieures dans les deux sens oui mais...des bus neufs et rutilants VIDES!!!
    Pour moi 20 minutes supplémentaires par trajet par rapport à l'ancien réseau!
    Résultat : les usagers de cette ligne (TAD + bus) ont cessé de prendre les transports en commun!!!

  • #4

    transportsmalouins (lundi, 07 juillet 2014 07:15)

    Nous nous doutions de l'effet qu'aurait se terminus à Launay Breton, qui n'aurait été envisageable que si à côté, il y avait eu un mode de transport lourd pour permettre la correspondance vers le centre ville.
    Nous ne manquerons pas de relayer votre remarque, qui montre l'effet négatif qu'ont certaines économies de bout de chandelle.

  • #5

    PB (lundi, 07 juillet 2014 07:25)

    Merci pour votre réponse rapide.Il ne fallait évidemment pas être grand clerc pour deviner l'impact de cette mesure.
    Economiser des bouts de chandelle dans un sens pour jeter l'argent par les fenêtres dans l'autre (par ex : liaison saint-malo plerguer le matin par bus flambant neuf! et surtout bus vides ou quasi!) , celà frise l'incompétence en ce qui concerne les instances décisionnelles!
    Cordialement

  • #6

    DP (mardi, 15 juillet 2014 08:01)

    Usager de la ligne 12, j'ai fait l'effort d'expérimenter avant de juger. Mais le bilan est tel que je l'avais envisagé, très négatif. En pratique,
    - j'ai bien 3 horaires le matin, au lieu de 2 auparavant, mais en ce qui me concerne je n'en utilise toujours qu'un ... par contre il m'est désormais impossible d'arriver pour 8h à mon travail, ce qui ne posait pas de problème avant. Cherchez l'erreur.
    - les correspondances à 2 ou 3 minutes de battement, c'est joli sur le papier... à croire que les penseurs ne circulent jamais, car l'exception en la matière, c'est d'être pile à l'heure en arrivant à La Madeleine, résultat ... 20 mn d'attente (sans abri-bus de surcroit, il est vrai que l'arrêt de La Madeleine est si peu fréquenté que ça ne vaut pas le "coût" d'y mettre un abri). Pour être clair : si vous voulez à tout prix (devrais-je dire à bas prix) faire un terminus à l'entrée de St Malo, le minimum aurait été de faire de vraies correspondances et pas de lâcher les gens dans la nature avec les bus urbains ordinaires.
    En résumé vous pouvez nous sortir de belles affiches "un nouveau réseau, bla bla bla, plus proche, bla bla bla", il n'en reste pas moins que les utilisateurs ne sont pas dupes et que vos économies de bout de chandelle (puisque apparemment c'est de cela qu'il s'agit) sont une insulte à la face de ceux dont je fais partie qui font l'effort de laisser leur voiture au garage en pensant que l'avenir se doit de passer par les transports en commun. De toute évidence, pas en région malouine.